Un sondage lancé sur le site Troospeanet a mis en valeur l'attachement des Vendéens à leur identité, malgré deux siècles de morcellement administratif de leur territoire.

SONDAGE_VENDEE_TROOSPEANETOn pourra certes reprocher le faible nombre des votants (154), mais ne boudons pas notre plaisir de constater qu'à la question « Quelle place pour la Vendée ? » la majorité (29,9 %) des votants a répondu : Une région à part entière, incluant le Choletais et le Bressuirais.
L'attachement aux régions administratives apparaît nettement minoritaire : 17,5 % pour le Poitou-Charentes et 14,9 % pour les Pays de la Loire.
Les restes des votants, plus fantaisistes, plaident pour une indépendance de la Vendée.