Cinq communes françaises ont conservé à leur patrimoine une statue de Louis XVI. Parmi elles, Nantes en offre certainement la plus monumentale effigie.

100_3983La colonne Louis XVI fut érigée en 1790 en l'honneur du souverain, un peu tard cependant pour qu'elle fût achevée. La Révolution la laissa en l'état. Il en aurait été autrement si la statue du malheureux roi avait orné le sommet du monument, car partout en France les symboles de la monarchie furent abattus avec rage.

La Restauration relança le projet. On fit appel, en 1823, au sculpteur Dominique Molknecht qui réalisa la statue de Louis XVI, inaugurée la même année au sommet de sa colonne. Elle échappa miraculeusement aux révolutions et aux changements de régimes du XIXe siècle.

100_3978Elle transmit même son nom, au moins dans les usages, à la place au centre de laquelle elle se dresse. Car si cette esplanade porte officiellement le nom du Maréchal Foch, elle n'en demeure pas moins encore aujourd'hui, pour la plupart des Nantais, « la place Louis XVI ».

On trouve les autres statues de Louis XVI à Bécherel (Ille-et-Vilaine), dans le parc du château de Caradeuc ; au Loroux-Bottereau (Loire-Atlantique), près de l'église ; à Sorèze, dans le parc de l'Ecole royale ; et à Nant (Aveyron), dans l'entrée de la mairie. Dans cette dernière commune, la statue, malheureusement mutilée, n'est guère reconnaissable.