Le Bocage a particulièrement souffert du remembrement et des excès de l'agriculture intensive. Les haies et les forêts constituent pourtant un élément essentiel de notre patrimoine naturel.

CHAMBRETAUD_PAYSAGE_2Le Conseil général de la Vendée a par conséquent mis en œuvre un vaste plan à l'échelle du département, qui vise à replanter 500 km de haies chaque année, pendant dix ans.

« Aujourd’hui, les plantations de nouvelles haies représentent en moyenne 120 km par an. Nous voulons atteindre le chiffre de 500 km par an dans les 10 ans à venir. Pour réaliser cet ambitieux projet, de nombreuses actions, comme la Semaine de l’arbre et les contrats paysage rural seront relancés et améliorés tandis que d’autres seront mis en place comme la création d’un observatoire de la haie ou encore l’accompagnement de la filière bois », précise Michel Dupont, président de la commission de l’environnement.

Ce programme est présenté sur le site du Conseil général de la Vendée, ainsi qu'en pages centrales du Journal de la Vendée.

Lire aussi l'article de Ouest-France : Le Bocage revitalisé par les plantations.

Illustration : paysage de Chambretaud (Vendée).