La toponymie urbaine des communes du canton de Clisson est assez pauvre en ce qui concerne le souvenir des Guerres de Vendée. Seuls Boussay et Aigrefeuille-sur-Maine sortent du lot.

100_4283Boussay possède deux plaques de rues, la première très courante est dédiée à Cathelineau; la seconde, plus originale, honore la mémoire d'Antoine Chevardin. Ce militaire républicain était chef d'un bataillon de Chasseurs de Saône-et-Loire (son département d'origine) en 1793. Il s'illustra au soir de la bataille de Torfou (19 septembre) lorsqu'il reçut l'ordre de Kléber de défendre la retraite de son armée battue par les Vendéens. Chevardin se posta avec ses hommes au pont de Boussay qu'ils défendirent jusqu'à la mort.

100_4285La commune d'Aigrefeuille-sur-Maine respecte les deux camps, vendéen et républicain, puisque deux rues voisines portent les noms de Cathelineau et de Hoche.

Ces plaques sont ajoutées à l'Album photos des rues vendéennes.