Le monument aux morts du Fief-Sauvin (Maine-et-Loire) se démarque de la symbolique usuelle, en ce qu'il honore à égalité la mémoire des combattants des deux Grandes Guerres, celle de 1793 et celle de 14-18.

Le Fief-Sauvin 1

L'édifice a été bâti en 1923 sur un petit tertre, à la sortie du bourg, au bord de la route du Puiset-Doré. Sa base porte la liste des noms des soldats de la commune morts pour la France. Une grande croix posée au sommet d'un fût de colonne cannelée se dresse au-dessus, entourée de part et d'autre par deux statues, un Poilu à gauche et un Vendéen à droite.

Ce caractère original du monument aux morts du Fief-Sauvin est dû au fait que la famille Lallemand, qui fit don du terrain, imposa cet hommage aux combattants de 1793 et surtout aux victimes de 1794, puisqu'une quinzaine de ses membres furent exterminés sous la Terreur. 

Le Fief-Sauvin 2