Le numéro de mars 2011 de la Revue du Souvenir vendéen vient de paraître.

SV_254_MARS_2011On lira avec intérêt l'article de Jehan de Dreuzy, président de l'association, sur la déportation de 61 prêtres du Nivernais, de Nevers à Brest en descendant la Loire. Une odyssée dont le récit fait froid dans le dos…
Dans l'article suivant, Pierre Leroy s'interroge sur la légende républicaine brodée autour de la mort d'une jeune « héroïne », Marie Béconnais, tuée, dit-on, par des Vendéens au début de l'année 1794. Un récit qui n'est pas sans rappeler l'histoire aussi légendaire de l'enfant Bara.
Le troisième article déborde le cadre de la Vendée tout en l'éclairant. Ce texte reproduit une intervention sur le génocide arménien, prononcée par Dominique Souchet en décembre 2009 à l'Institut catholique d'enseignement supérieur. Ce parallèle entre l'Arménie et la Vendée est saisissant, notamment lorsqu'il aborde la question du négationnisme.
Le dernier article, rédigé par Pierre Gréau, apporte enfin de nouveaux éléments au débat soulevé par Chateaubriand sous la Restauration, sur l'ingratitude des Bourbons à l'égard des Vendéens.

On trouvera dans la Chronique et les Echos du Souvenir vendéen les comptes rendus des événements récents organisés par l'association ou par ses sections, et les rubriques habituelles de la Revue.

Revue du Souvenir vendéen, n°254, mars 2011,
68 pages, 8,00 €