Les Mémoires de Julien Pierre Soudry ont récemment fait l'objet d'un article sur le web-magazine Histoire et Généalogie. Le récit de ce contemporain de la Révolution offre un tableau dramatique de la période 1793-1800 à Ingrandes-sur-Loire, une commune entre Anjou et Bretagne, déchirée par les affrontements entre Blancs et Bleus.

La ville d'Ingrandes se situe sur la frontière de l'Anjou, face à la Bretagne dont elle n'est séparée que par une rue. La position stratégique qu'elle occupait ainsi depuis des temps reculés s'en trouva accrue sous la Révolution, lorsque cette cité bourgeoise et républicaine se trouva cernée par des populations rurales hostiles, non seulement sur sa rive, mais aussi de l'autre côté du fleuve royal, à Montjean que tenaient les Vendéens des Mauges.


Cassini le Pays d IngrandesLe Pays d'Ingrandes-sur-Loire, sur la carte de Cassini

Les Mémoires de Julien Pierre Soudry dépeignent avec force détails les années de guerre, les pillages, les destructions et les combats que se livrèrent les Blancs et les Bleus sur ce territoire d'Ingrandes que les deux partis se disputèrent âprement, depuis l'insurrection de mars 1793 jusqu'à la guerre de 1799. Les faits sont décrits avec une grande précision quant aux dates et aux noms des protagonistes, et avec une objectivité qui honore l'auteur de ce journal.

Ce texte est consultable sur le site web-magazine Histoire et Généalogie
et sur celui des Cousins de la Marquise, que je recommande :
1re partie : La Première Guerre de Vendée (mars-octobre 1793)
2e partie : La Virée de Galerne (octobre-décembre 1793)
3e partie : La Terreur (janvier-novembre 1794)
4e partie : La famine (décembre 1794-avril 1795)
5e partie : La fausse trève (mai 1795-mai 1796)
6e partie : Reprise des hostilités (mai 1796-janvier 1800)