Dénichée sur internet, cette série de cartes postales éditées au début du XXe siècle reproduit les couplets de la chanson composée par Paul Féval en 1857, Monsieur de Charette, illustrée de saynètes naïves plus chouannes que vendéennes.
La Vendeenne 1
1. Monsieur d'Charette a dit à ceux d'Anc'nis (bis)
Mes amis, le Roi va ramener les fleur de lys.

Refrain : Prends ton fusil Grégoire,
Prends ta gourde pour boire,
Prends ta vierge d'ivoire,
Nos messieurs sont partis,
Pour chasser la perdrix [désigne le soldat républicain].

2. Monsieur d'Charette a dit à ceux d'Montfort [ou : d'Gonnord] (bis)
Frappez fort, le drapeau blanc défend contre la mort.

3. Monsieur d'Charette a dit à ceux d'Louroux [ou : aux du Loroux]
Mes bijoux, pour mieux tirer mettez-vous à genoux.

4. Monsieur d'Charette a dit à ceux d'Clisson (bis)
Le canon fait mieux danser que ne fait le violon [ou : que le son du violon].

5. Monsieur d'Charette a dit à ceux d'Conflans (bis)
En avant, ralliez-vous à mon panache blanc.

6. Monsieur d'Charette a mis sa plume au vent (bis)
En avant, on parlera longtemps des vieux Chouans.