Avec un livre à paraître prochainement sous le titre « Qui a tué Poulain-Corbion », Jean Kergrist, auteur et réalisateur de sujets historiques, s'est attaché à un nouveau sujet : l'homicide de ce commissaire du Directoire en résidence à Saint-Brieuc. Son décès survient lors de la prise de la ville par les Chouans (25-26 octobre 1799), forts de près d'un millier d'hommes dirigés par Boishardy pour y délivrer une des leurs.

Saint Brieuc 1799Le film ne pourra se faire qu'avec l'appui des sponsors et réseaux financiers après la présentation des essais tournée dans la cité de Moncontour, lieux plus aisés et représentatifs d'époque que l'actuelle ville de Saint-Brieuc. Avec l'aide d'un historien, Guy de Sallier Dupin et de Mathieu Baudet, de Madame Bobage, l'auteur espère parvenir à réunir les fonds pour tourner cette réalisation qui emploierait cinquante figurants et dix-huit comédiens au cours des mois prochains avec une diffusion vraisemblablement programmée sur France 3. Chacun suivra avec intérêt cette histoire qui débute avec le récit sur son lit de mort de Jean-François Le Neptvou, successeur de Boishardy, habitant de Trébry, décédé le 21 janvier 1847.

(Source : Ouest-France, samedi 24 mars 2012)