Des générations d’élèves ont côtoyé la « Maison Supiot » au quotidien, en franchissant les grilles du pensionnat Saint-Gabriel. Mais les prochains verront peut-être disparaître cette vénérable bâtisse qui abrita le noyau originel de cette institution montfortaine.

La Maison Supiot

Démolir le passé : « un élan de modernité » !

La réunion du Conseil municipal de Saint-Laurent-sur-Sèvre, qui s'est tenue le mardi 27 mars dernier, en a surpris plus d’un, quand a été annoncé le projet de démolition de la Maison Supiot, alors même que ce bâtiment du XVIIIe siècle figure au patrimoine de la commune. M. Ganichon, président de l’OGEC de Saint-Gabriel, a en effet rapporté le souhait de la congrégation des Frères de Saint-Gabriel d'abattre ce bâtiment jugé « en très mauvais état ». Le directeur de l’établissement Saint-Gabriel-Saint-Michel, M. Patrick Rabiller, a expliqué cette démarche : une restauration serait coûteuse – environ 5 millions d’euros – et les Frères veulent résolument se tourner vers l’avenir. Et d’ajouter : « L’établissement sans la Maison Supiot, c’est un élan de modernité. »

Maison Supiot la tour d escalierLe raisonnement a de quoi déconcerter tous ceux qui sont un tant soit peu attachés à l’histoire et à la préservation du patrimoine. Certains membres du Conseil municipal se sont du reste manifestés, mais le projet de démolition ne semble, pour l’heure, rencontrer aucun obstacle. Chacun est cependant libre de s’exprimer sur le sujet, notamment auprès des intéressés :

Frères de Saint-Gabriel : 2 côte Saint-Sébastien
44200 NANTES

Courriel : ecrire@freresdestgabriel.cef.fr

Etablissement Saint-Gabriel-Saint-Michel :
32 rue du Calvaire 85290 SAINT-LAURENT-SUR-SÈVRE
Contact sur le site : www.saint-gabriel.com

Illustration : La Maison Supiot, promise à la destruction (à gauche, la grille d'entrée du pensionnat est elle aussi condamnée) ; détail de la façade est.