L'Office de Tourisme de Chemillé propose parmi trois circuits de découverte de son canton, un itinéraire de randonnée de 37 km sur le thème des Guerres de Vendée.

Situé à la frontière entre les Mauges insurgées et des régions au-delà du Layon favorables à la République, le Pays de Chemillé a été profondément marqué par les combats entre Blancs et Bleus et par les destructions des Colonnes infernales en 1794. Les cinq communes traversées par ce circuit de découverte en offrent d'intéressants souvenirs :

Les Guerres de Vendee au Pays de Chemille
Chemillé : l'église Saint-Pierre avec son portail où se déroula l'épisode du Pater de d'Elbée et la grande verrière qui le dépeint ; l'ancienne église Notre-Dame (parfaitement restaurée) où les gars de Cathelineau célébrèrent un Te Deum après la prise de la ville, le 13 mars 1793 ; le château et la chapelle de la Sorinière (à l'écart de la ville, sur la route de Champ-sur-Layon).

Melay : l'église et la Chapelle des Martyrs déjà présentées sur ce blog.

La Salle-de-Vihiers : l'église, remarquable pour son ensemble de vitraux vendéens retraçant les événements qui marquèrent l'histoire de la paroisse sous la Révolution.

Valanjou : la Croix des Martyrs, sur la route de La Salle-de-Vihiers, commémorant le massacre de 200 femmes, enfants et vieillards lors du passage de la colonne infernale de Cordelier, le 23 janvier 1794.

Chanzeaux : étape incontournable pour son clocher, théâtre d'un violent siège le 9 avril 1795, et son église qui conserve dans ses vitraux et ses fresques de nombreux témoignages des Guerres de Vendée.

Circuit de 37 km à faire à pied ou en voiture (balisage rouge).
Pour plus d'informations sur ce circuit de découverte, contactez l'Office de Tourisme de Chemillé : 1 rue de l'Arzillé 49120 CHEMILLE
Téléphone 02.41.46.14.64