Dévastée par des vandales à la fin du mois d'août 2010, la chapelle du Cimetière des Martyrs a – enfin ! – fait l'objet d'aménagements destinés à protéger ce lieu isolé au cœur de la forêt de Vezins.

Cimetiere des MartyrsLes portes restaurées de la chapelle du Cimetière des Martyrs
(de part et d'autre, les statues de Cathelineau et de Stofflet)

Tout ce qui pouvait donner prise aux casseurs avait été arraché, brisé, jeté à bas. Entièrement déblayé à l'automne 2010, le sanctuaire ouvert depuis lors aux quatre vents a désormais récupéré ses portes. Mais sa protection ne s'arrête pas là. Un système de vidéo-surveillance a été installé à l'intérieur de la chapelle, tandis que les baies ont été équipées de plaques de plexiglas transparent afin de préserver les vitraux déjà bien endommagés.

Derrière l'édifice, l'oratoire toujours accessible aux fidèles a retrouvé l'essentiel de son décor, dégradé lui aussi en 2010. Seul le mobilier entièrement détruit a été remplacé par des bancs rustiques faits « de main de scout ».

Pour finir, le chemin d'accès, fermé par une chaîne, ne permet plus d'approcher la chapelle en voiture, précaution appréciable surtout pour les promeneurs qui emprunteront ainsi à pied le chemin qui mène à ce haut lieu d'histoire particulièrement poignant.

Rappel de l'état de la chapelle, le 1er septembre 2010 :

Articles connexes :
Etat des lieux de la chapelle du Cimetière des Martyrs en septembre 2010
Etat des lieux de la chapelle du Cimetière des Martyrs en octobre 2010