Le site L’Histoire par l’Image propose dans ses collections le procès-verbal du décret adopté par les députés de la Convention, le 21 septembre 1792, et conservé aux Archives nationales. Ce texte mit fin à huit siècles de monarchie en une seule phrase lapidaire.

Decret du 21 septembre 1792« La Convention nationale décrète à l’unanimité que la royauté est abolie en France. » Ce fut le dernier des nombreux coups portés à la monarchie depuis 1789. Le dernier coup avant l’exécution du roi, quatre mois après.

Curieusement, alors qu’il signe la destruction de tout symbole royal, cet acte fondateur du nouveau régime républicain s’inscrit sur un papier à en-tête frappé des trois fleurs de lys, au centre d’une couronne de feuilles de chêne et des mots « Assemblée nationale 1789, la Nation française ». Cependant cette allégorie de la monarchie constitutionnelle s’apparente davantage à une couronne mortuaire jetée sur le tombeau de la légalité. Rappelons en effet que les députés de la Convention nationale étaient élus par moins de 10% de la population française…

On notera également que, bien qu'enregistré en « l'an quatrième de la liberté » (à compter de la reddition de la Bastille), cet acte fixera le point de départ de « l'an premier » du nouveau calendrier républicain. Mais cette innovation ne fut pas non plus une réussite.

Lien vers le site L’Histoire par l’Image.