Dressée au centre de la place Foch, dont elle éclipse le nom dans l’usage des Nantais pour celui de Louis XVI, la colonne du roi martyr va bientôt bénéficier d'une complète restauration.

Place Louis XVIVue de la place et de la colonne de Louis XVI

La colonne fut érigée en 1790 en l’honneur du souverain, mais les événements de la Révolution la laissèrent inachevée. Le projet fut relancé après le retour des Bourbons. On fit appel au sculpteur Dominique Molknecht pour réaliser, en 1823, la statue qui manquait à son sommet. L’ensemble fut inauguré la même année, lors de la visite de la duchesse d’Angoulême, fille de Louis XVI.

Statue de Louis XVIAbîmée par les éléments, l’œuvre fut refaite à l’identique un siècle après, en 1926, par l’artiste nantais Georges Perraud. On mesure aujourd’hui l’urgence de ce chantier de restauration. Les grilles qui ceignent le piédestal ont été retirées, avant l’installation d’un échafaudage. Dans un premier temps la statue sera rénovée sur place, puis viendra le tour de la colonne. Le monument recevra enfin un nouvel éclairage pour sa mise en valeur. Les travaux devraient durer trois mois. Leur coût s’élève à 149.000 €, dont 20.000 financés par la Fondation du Patrimoine.

A noter qu’il n’existe que quatre autres statues de Louis XVI en France : à Bécherel (Ille-et-Vilaine) dans le parc du château de Caradeuc ; au Loroux-Bottereau (Loire-Atlantique), près de l’église ; à Sorèze (Tarn), dans le parc de l’Ecole royale ; et à Nant (Aveyron), dans l’entrée de la mairie, mais cette dernière a été profondément mutilée.

Le monument nantais sera donc flambant neuf pour le 220e anniversaire de la mort de Louis XVI, le 21 janvier 2013. A cette date, comme tous les ans, l'Union royaliste Bretagne Vendée Militaire (U.R.B.V.M.) déposera une gerbe de fleurs en hommage au souverain.