La paroisse de Vendrennes est célèbre pour abriter la dernière demeure de Jean Yole, le grand écrivain de la terre vendéenne. Non loin de sa tombe, s'élève, au beau milieu du cimetière des Colombes*, une curieuse tombe frappée d'une impressionnante fleur de lys sculptée dans le granit de sa croix.

Vendrennes
Sous ce monument funéraire unique en son genre repose la sœur Saint-Joseph, née Marie Godet. Cette bienfaitrice de la paroisse – fervente royaliste – fut la fondatrice de l'école de filles de Vendrennes, qu'elle occupa jusqu'en 1860, date à laquelle elle devint religieuse à Sainte-Marie de Torfou. L'école privée porte le nom de Marie Godet depuis 1977.

* Le cimetière de Vendrennes se repartit en deux enclos de part et d'autre de la place Jean Yole : le cimetière des Hirondelles et celui des Colombes. C'est dans le second que se trouve la tombe de Marie Godet (et celle de Jean Yole).