Le jeudi 6 juin 2013, Louis-Christian Gautier, correspondant cantonal du Souvenir vendéen et Pierre Gréau, vice-président de l'association, ont nettoyé la tombe de Charles Bréchard, au cimetière Notre-Dame (photo ci-dessous). C'était le jour anniversaire de sa disparition, puisque Charles Bréchard est mort le 6 juin 1819, à l'âge de 50 ans.

Souvenir VendeenCliquez sur l'image pour accéder à l'article de Ouest-France

Charles Bréchard a été secrétaire du Conseil supérieur vendéen au moment des Guerres de Vendée. Il a été capturé, puis enfermé dans la ville, et aurait été libéré par son frère, républicain. Il s'est ensuite à nouveau engagé dans l'armée vendéenne, est devenu officier et a participé à la Virée de Galerne. Il est ensuite secrétaire de Puisaye, qui dirige les Chouans, près de Rennes, et se livre en 1795 au commissaire de la République à Nantes. Il rédige un manifeste, à qui il doit de ne pas être exécuté. Il sera ensuite avocat.

Source de l'article : Ouest-France, édition de Fontenay-le-Comte, samedi 8 juin 2013