Le soulèvement vendéen de 1793, il y a deux cent vingt ans cette année, a déjà fait l’objet de divers colloques organisés par le Centre vendéen de recherches historiques. Outre celui d’avril 1993, « La Vendée dans l’Histoire » - qui peut être considéré comme fondateur, puisqu’il a suscité l’idée de créer le CVRH – plusieurs autres ont permis d’analyser en profondeur les conséquences de ce mouvement d’essence populaire dans l’histoire et la sociologie vendéennes.

Empreinte de la Guerre de VendeeIl a paru aujourd'hui intéressant de montrer la façon dont ce soulèvement a frappé les imaginations et les sensibilités – et continue à la faire plus de deux siècles après – dans les domaines les plus divers, littérature, spectacles, œuvres d’art, chanson populaire… De montrer également comment cet événement dramatique ressurgit régulièrement dans la mémoire collective, qu’il s’agisse de commémorations officielles ou de découvertes scientifiques : l’écho médiatique entourant les travaux archéologiques issus des charniers du Mans en est une démonstration frappante.

C’est la raison pour laquelle a été lancé cette idée d’un colloque consacré à cette approche, « L’Empreinte de la Guerre de Vendée ». Durant deux journées, divers spécialistes examineront les traces laissées par l’insurrection de 1793 et le martyre de 1794 dans d’autres secteurs que la recherche historique proprement dite.

« L’Empreinte de la Guerre de Vendée » aura donc lieu à l’Historial de la Vendée, aux Lucs-sur-Boulogne, les 24 et 25 octobre 2013. Chacune de ces deux journées d’études s’ouvrira le matin à 9 h 30 (arrivée souhaitée entre 8h45 et 9h10). Elles se dérouleront dans un espace unique, d’une capacité d’environ 400 places, ce qui évitera de recourir comme l’an dernier à la visioconférence destinée au public qui n’avait pu prendre place dans l’auditorium de l’Historial.

Les repas de midi, pour les personnes inscrites, consisteront en un buffet sur place en compagnie des intervenants. Pour les inscrits au seul colloque, l’Historial est doté d’une cafeteria, mais à capacité réduite.

Pour la bonne organisation de ce colloque, il est demandé de retourner au plus vite au CVRH (87 rue Chanzy 85000 La Roche-sur-Yon) le coupon-réponse ci-dessous. L’accès, notamment pour les repas ne pourra être garanti qu’aux personnes qui auront répondu avant la date limite (vendredi 11 octobre 2013), en accompagnant leur demande d’inscription d’un chèque d’un montant correspondant aux frais de participation (8 € par journée et par personne / 10 € par personne pour les deux journées) et éventuellement à ceux du repas de midi (24 € par personne et par repas).

Documents à télécharger :