On aurait pu le croire figé dans les grandes fresques de lumière de Clamens ou des maîtres verriers du début du XXe siècle. Et pourtant le vitrail vendéen, exemple unique d’art commémoratif, continue de s’enrichir grâce à des initiatives individuelles. Un nouveau projet vient, en effet, d’être lancé par une association afin d'honorer la mémoire d’un prêtre noyé en Loire, l’abbé Yves Coat.

Vitraux vendeens Nantes Yves Coat

Ce prêtre breton, nommé curé de Saint-Donatien de Nantes en 1763, refusa comme tant de ses confrères le serment schismatique que la Constitution civile du clergé lui imposait. Jeté en prison comme réfractaire, il passa de cachots sordides en geôles infectes jusqu’à ce Carrier organise ses « déportations verticales » : les noyades en Loire. Et c’est ainsi que, le 16 novembre 1793, vers minuit, l’abbé Yves Coat montait parmi 90 prêtres sur une gabarre, coulée par les bourreaux au milieu du fleuve, entre Trentemoult et Chantenay.

Un paroissien de Saint-Donatien, ô combien passionné par l’art du vitrail vendéen, se désolait de ne voir dans son église aucun hommage rendu à ce martyr de la Foi. Il s’en ouvrit à son curé et obtint de celui-ci l’autorisation de consacrer à son malheureux prédécesseur une baie dans la chapelle Saint-Augustin, près de l’entrée de la basilique. Il s'adressa à Van Guy, maître verrier à Tours, auteur d'une verrière de la chapelle du Bois-Tissandeau aux Herbiers, qui accepta l'ambitieux projet.

La baie offre une telle surface qu’elle pourra dérouler quatre scènes de la vie d’Yves Coat : le refus du serment schismatique, l’arrestation du prêtre, sa détention dans les prisons de Nantes, et l’épisode tragique de sa noyade en Loire, dans la nuit du 16 au 17 novembre 1793. Le dernier panneau, au sommet de la baie, portera les symboles qui distinguent si souvent les vitraux vendéens, le Sacré-Cœur et le chapelet, enveloppés par la colombe du Saint Esprit.

Une souscription a été ouverte afin de recueillir les fonds nécessaires à cette réalisation. Les dons sont à envoyer à l’adresse suivante :

Association Mémoire de Lumière
2 avenue Maréchal Ney
44000 Nantes
Téléphone : 02.52.10.06.41

Information complémentaire (27 octobre 2013) : François Hélie de La Harie donnera une conférence sur ce projet de vitrail, à Nantes, salle paroissiale de Saint-Donatien, le lundi 25 novembre 2013 à 15h00 et le lundi 2 décembre 2013 à 20h30.
A noter d'autre part sa prochaine conférence sur les vitraux vendéens, à Nantes, salle paroissiale Saint-Clément, à 15h00.

Bon de souscription :

RECTO-SOUSCRIPTION
VERSO-SOUSCRIPTION