Il y a tout juste 220 ans, le 23 décembre 1793, la Grande Armée catholique et royale livrait son ultime combat à Savenay, au terme d'une longue marche ponctuée de batailles héroïques et de souffrances indicibles. Commémoré samedi dernier, cet événement majeur de l'histoire vendéenne a été retracé dans une brochure publiée ce mois-ci par les Amis de l'Histoire de Savenay.

Bataille de Savenay

Cette publication relate, cartes à l'appui, les phases de la bataille en ce matin du lundi 23 décembre 1793. Mais son intérêt repose surtout sur l'identification des lieux auxquels on peut aujourd'hui encore rattacher les événements. Car, comme on l'a vu samedi lors de la marche organisée par le Souvenir Vendéen, il n'est pas toujours aisé de se représenter dans le paysage actuel le cadre de cette bataille et de ses suites tragiques pour les vaincus. Ici on retrouve l'ancien relais de poste de la Moëre, où Kléber et Marceau avaient établi leur quartier général ; les carrières du Pontreau et le Bois de Sem où des centaines de Vendéens furent exécutés ; l'abbaye de Blanche-Couronne, où le combat prit fin ; la tombe des Vendéens au cimetière de Prinquiau, etc.

On lira enfin le superbe texte rédigé par Gabriel Jarnaud en 1998, lu samedi dernier par Madame Odette Riallot Guibert, présidente de l'association des Amis de l'Histoire de Savenay, dans lequel l'auteur pleure la disparition inexorable des lieux de notre mémoire :

(extrait) « Je suis allé, ici, là, partout, de la Moëre à la Barratrais, du Matz à Blanche-Couronne… Je n'ai rien retrouvé de ce qui existait. On en est quitte pour planter en rêve le champ de courses d'arbres et de genêts, deviner le vieux château du Matz, derrière un grand mur au crépi tout neuf… A Blanche-Couronne où furent tirés les premiers coups de feu et où le lendemain se turent les armes, le chemin de Guérande s'enfonçait dans une petite forêt ; il n'en subsiste qu'un bosquet. Et, sur le Sillon, du relais de poste bouillonnant, deux jours durant, de l'activité et du bruit d'un quartier général, il reste un petit rectangle tracé par le capitaine André sur la carte qui accompagne son rapport officier pour le ministère de la Guerre… »

Cette brochure de 32 pages illustrée est en vente à l'Office de tourisme Loire et Sillon, à la librairie Apostrophe et à l'Hyper U de Savenay. Prix : 7 €.

Courriel des Amis de l'Histoire de Savenay : amistoire.savenay@orange.fr