Les Affiches d'Angers, premier organe de presse du Maine-et-Loire lancé en 1773, fournissaient sous la Révolution les informations officielles, qu'elles soient locales (notamment les condamnations des commissions militaires), nationales et internationales. En date du 6 pluviôse an II (25 janvier 1794), un entrefilet mentionne un nouveau décret voté contre les brigands de la Vendée.

Affiches Angers 25 01 1794

« Les biens des rebelles vaincus et détruits sont acquis à la république… Les administrations des départements qui ont été le théâtre de la guerre de la Vendée, sont tenues de faire rédiger un relevé exact des terres acquises à la nation par la destruction des rebelles, et de l'envoyer au ministre de l'Intérieur, et celui-ci en présentera le tableau à la Convention nationale, pour le 1er germinal prochain (21 mars 1794). »

Ainsi, après avoir lancé un plan d'extermination des Vendéens, le gouvernement a ordonné la nationalisation de leurs biens que, par ailleurs, l'armée républicaine a reçu pour mission de brûler : bon sens révolutionnaire...