Les Ciné-vidéastes amateurs vihiersois organisent une soirée consacrée aux Guerres de Vendée, le vendredi 4 avril à 20h, à Montilliers, dans la salle du Lys.

La Guerre de Vendée à Vihiers
La réunion du 5 février au château de Maupassant (de gauche à droite) : 
Mme De Fontaines et M. Brégeon (Somloire), Mme David (Passavant sur Layon),
G. Boussion (Montilliers), J.-L. Godet et A. Baumard (Association des Cinéastes),
L. Coutillard et J. Berson (Vihiers), Ch. Cailleau et D. Testard (Coron),
Mme et M. Chauveau (Nueil-sur-Layon).

La date choisie correspond à la date anniversaire du massacre dans le Champ des Martyrs de Montilliers et à celle du tournage du film Moulin La Reine en avril dernier. Le club souhaite poursuivre cette belle aventure qui a sensibilisé le public et la centaine d'acteurs et de figurants à ce pan de l'histoire locale.

Une toute première réunion a eu lieu mercredi 5 février dernier, au château de Maupassant. Plusieurs représentants des communes du Vihiersois ont été contactés pour préparer la soirée, ainsi que l'historien Gérard Boussion, de Montilliers.

Jean-Louis Godet, président du club des Ciné-vidéastes amateurs vihiersois, a présenté ce projet qui a pour but de « faire découvrir notre histoire, de présenter les Guerres de Vendée dans le canton pour comprendre l'écartèlement et les déchirures entre les différentes communes ».

Annie Baumard, membre du club et professeur d'histoire à la retraite, va coordonner la soirée et a d'ores et déjà effectué quelques recherches. À la veille des Guerres de Vendée, en 1793, Vihiers était le chef-lieu d'un énorme canton de 45 communes et de 17.500 habitants d'après le recensement de 1790. « Ces chiffres ont été récoltés auprès d'un archiviste du Maine-et-Loire, Célestin Port, et du curé Félix Deniau qui avait interwievé des soldats. Le canton actuel date de 1800. »

La soirée Guerres de Vendée va reprendre la chronologie des faits historiques avec la présentation du canton, les causes du soulèvement, puis les batailles les plus célèbres, dont le choc de Vihiers et les trajets des Colonnes infernales. Le film Moulin La Reine sera projeté en début de soirée. Des discussions et des échanges avec les historiens sont prévus. Des photos des lieux et des cartes seront projetées et chacun pourra s'exprimer pour préciser l'histoire particulière de sa commune.

Source de l'article : Ouest-France, édition de Cholet, lundi 10 février 2014 (lien sur la photo)