Le site des Archives de la Vendée nous a offert hier un rappel historique sur la visite des deux Papes canonisés dimanche, Jean XXIII et Jean-Paul II.

Jean XXIII en VendeeLe passage de Jean XXIII au Mont des Alouettes, le 25 juin 1949
   

Dimanche dernier, 27 avril 2014, deux figures importantes de l'Eglise catholique, Angelo Giuseppe Roncalli et Karol Wojtyla, plus connues sous les noms de Jean XXIII et Jean-Paul II, papes respectivement de 1962 à 1965 et de 1978 à 2005, ont été déclarées saints. Cette double canonisation a attiré des centaines de milliers de fidèles et les télévisions du monde entier sur la place Saint-Pierre à Rome.

Vous souvenez-vous ? L’un comme l’autre sont venus en Vendée, où, comme ailleurs, ils ont laissé l’image de pasteurs proches des gens, simples et pleins d’humour.

1949-1950, Jean XXIII en Vendée

Mgr Roncalli, nonce apostolique à Paris et futur pape Jean XXIII, notait sur un simple agenda du commerce les événements marquants de sa journée. Y sont inscrits ses deux voyages en Vendée en 1949 et 1950. Les autorités françaises et vaticanes étaient alors en désaccord avec l'activisme de Mgr Cazaux en faveur de l'école libre (grève de l'impôt, rassemblements, etc.). Le nonce se trouva en première ligne pour régler la question scolaire.

Le 25 juin 1949, après trois arrêts, sur le mont des Alouettes, à La Roche-sur-Yon et à Saint-Mathurin, le cortège arriva aux Sables-d’Olonne, où Mgr Roncalli présida le lendemain la fête de la mer. Le 27, il célébra une messe à la cathédrale de Luçon, visita le grand séminaire, et gagna Chavagnes-en-Paillers, puis Mormaison. L’année suivante, du 14 au 16 juillet 1950, il revint en Vendée inaugurer le petit séminaire des Herbiers.

Lire la suite de l'article et la visite de Jean-Paul II en 1996 sur le site des Archives de la Vendée