Philippe Jeanmichel vient de publier aux éditions du Petit Pavé un nouveau roman historique emportant deux héros, Yann et Marie-Kerguelen, dans un tourbillon d’aventures maritimes au temps de la Révolution. 

Mariker

Lui est roturier et elle, aristocrate. Ils sont jeunes et éperdument amoureux l’un de l’autre à la veille de 1789. La Révolution qui éclate contrecarre cet amour et leur faire vivre des aventures exceptionnelles. Elle est issue de la noblesse bretonne. Marie-Kerguelen de Trémadec, comtesse de Richelieu, surnommée Mariker, est belle et altière, résolument avant-gardiste et adhère aux idées libérales alors que les faits la portent à défendre sa caste. Yann est un roturier qui rêve de pays lointains et qui devient lieutenant de marine. Il est plus enclin à défendre les acquis de la Révolution mais défend surtout sa belle.

Les rebondissements sont nombreux puisque les deux camps ne cessent de s'opposer, séparant nos deux jeunes idéalistes qui, peu à peu, perdent leur naïveté face à une guerre inique et cruelle. Leurs compagnons de voyage présentent également de nombreux attraits. Du prêtre progressif qui devient défroqué et prend pour compagne une ursuline, à Ronan, le marin contrebandier, en passant par Nicolas, le fier officier qui pourtant aide l’Angleterre à contrer les plans de la marine française par amour.

Philippe Jeanmichel nous fait redécouvrir le roman dit d'aventures un peu oublié de nos jours, voire dédaigné. La Révolution, décrite avec honnêteté, offre une toile de fond parfaite aux péripéties des deux amoureux et leur joyeuse bande d'amis. Les héros, emportés par l'enthousiasme de la liberté avant de tomber dans l'engrenage de la Terreur, passent en effet de veillées d'armes aux Tuileries aux geôles parisiennes, de la fuite en Angleterre aux fédérés brestois, tenant le lecteur en haleine avec cette question : finiront-ils malgré tout par conquérir leur liberté et vivre leur amour ?

Ce roman vient tout juste de sortir aux éditions du Petit Pavé (390 pages, 22 euros).