Coupe du Monde oblige, le site des Archives de la Vendée a mis en ligne un intéressant article au goût du jour, sur les relations de la Vendée et du Brésil. Voilà l'occasion d'évoquer une Vendée oubliée, la guerre de Canudos.

Guerre de Canudos
Au cours du XIXe siècle, de par le monde, des révoltes paysannes ont répété le modèle du soulèvement vendéen. Elles se dressaient contre des forces révolutionnaires citadines qui prétendaient confisquer les patrimoines de leurs paroisses, abolir leurs droits coutumiers, interdire leurs pratiques religieuses et enrégimenter leurs fils. Conscients de leurs intérêts, les gens des campagnes prenaient spontanément les armes contre les troupes venues des villes voisines.

La guerre de Canudos qui éclata à la fin du XIXe siècle dans l’Etat de Bahia en est un exemple. Cet épisode de l’histoire brésilienne inspirera Os Sertões (traduction française Hautes terres), d’Euclides da Cunha, l’un des maîtres-livres de la littérature brésilienne, et La guerre de la fin du monde, roman à succès de Mario Vargas Llosa.

Lire l'intégralité de l'article sur le site des Archives de la Vendée