Ouest-France a rendu compte des travaux de restauration entrepris par l'association La Gaubretière Terre d'Histoire sur le monument du Sacré-Cœur érigé en 1952 à l'intersection des routes des Herbiers et de Chambretaud.

La GaubretierePascal, Gaby et Claude, les trois spécialistes de la pierre et de la rénovation,
ont remis en valeur la maxime « Fidèles, toujours »,
remodelé le cœur et les dates 1950-1952.

 

Toujours soucieuse de la conservation du patrimoine local, l'association La Gaubretière Terre d'Histoire entreprend fréquemment des travaux de toilettage et de rénovation de croix, arceaux et monuments divers.

Ces derniers jours, les bénévoles ont donné une nouvelle jeunesse au majestueux Sacré-Cœur érigé, à la sortie de l'agglomération, à l'intersection des routes des Herbiers et de Chambretaud. Celui-ci n'avait eu aucun soin d'entretien depuis qu'un voisin, qui y veillait, a cessé toute intervention.

C'est à la clôture d'une période dite de « mission » que ce monument fut érigé. Il prenait la place d'une croix érigée en cet endroit en 1850. De nombreux Gaubretiérois s'en souviennent encore, et des photos souvenirs le rappellent, de l'implication de beaucoup de cultivateurs pour le transport des pierres et de l'intervention des maçons locaux pour la partie technique.

Les clichés ont immortalisé aussi le très long cortège des paroissiens pour la bénédiction solennelle, en présence de l'abbé Giraudet, curé de la paroisse, de son vicaire l'abbé Belliveau et des trois missionnaires prédicateurs de ce temps de mission.

Source : Ouest-France, édition de Vendée-Est, mercredi 16 juillet 2014

La Gaubretiere Sacre CoeurLe monument du Sacré-Cœur avant les travaux