Situé à 5 km de Saint-Florent-le-Vieil, dans un méandre de l’Èvre, le château de la Baronnière sera ouvert au public pour les Journées du Patrimoine. C’est de là que le marquis de Bonchamps partit en guerre le 13 mars 1793.

La Baronniere Souvenir VendeenLa grille d'entrée de la Baronnière et la plaque du Souvenir Vendéen
  

Le vieux logis de Bonchamps a disparu depuis longtemps dans les décombres de la Révolution. L’actuel château fut construit vers 1840 dans un style néogothique très en vogue en Anjou à cette époque.

Les amateurs d’histoire reconnaîtront cependant des éléments de patrimoine contemporains des Guerres de Vendée, comme la cour carrée bordée d’anciennes dépendances, dans laquelle les paysans des alentours s’assemblèrent le 13 mars 1793 pour demander à Bonchamps de les commander. La scène est représentée dans un vitrail de l’église de La Chapelle-Saint-Florent (photo ci-dessous), où l’on distingue le bassin circulaire qui existe toujours au centre de la cour.

Vitrail Bonchamps la BaronniereScène de l'entrée en guerre de Bonchamps dans la cour carrée de la Baronnière
(vitrail de l'église de La Chapelle-Saint-Florent)
  

La chapelle Sainte-Anne constitue l’autre point fort de la visite. Bâtie au XIXe siècle sur deux pans de murs de l’ancien château détruit par les Bleus, elle porte sur sa façade une plaque commémorative rappelant que Bonchamps est parti de la Baronnière à la tête des insurgés du pays. Une autre plaque posée par le Souvenir Vendéen en 1982 est également visible sur un pilier de la grille d’entrée du château, pour évoquer le même épisode.

Les extérieurs du château de la Baronnière, avec la chapelle, la cour carrée, le parc arboré et le jardin potager, seront ouverts à la visite libre le samedi 20 et dimanche 21 septembre 2014, de 14h00 à 18h00 (accès gratuit).
  


Retrouvez d'autres sites et monuments ouverts au public pour les Journées du Patrimoine sur l’Agenda du blog Vendéens et Chouans