Quittons les terres vendéennes pour découvrir une Chapelle des Martyrs au pays du Forez. Ce petit temple érigé en mémoire de 80 victimes assassinées sous la Terreur sera ouvert pour les Journées du Patrimoine.

Chapelle des Martyrs de FeursLa Chapelle des Martyrs de Feurs
(cliquez sur l'image pour accéder aux listes des victimes de la Révolution)
  

La Terreur à Feurs (Loire) et dans les environs est indissociable du nom de Claude Javogues. Ce député de la Convention fut envoyé en mission en juillet 1793 contre le fédéralisme en Saône-et-Loire, avant d'étendre son action aux départements du Rhône-et-Loire (1) et de l'Ain. Il se montra impitoyable envers le soulèvement des Lyonnais, créa des tribunaux révolutionnaires et des comités de surveillance, et se signala par des excès qui lui valurent son rappel en février 1794. Blanchi par l'amnistie générale d'octobre 1795, il sera impliqué dans la conspiration du camp de Grenelle en septembre 1796 et fusillé le 10 octobre suivant. Pour se faire une idée de ce personnage, rappelons qu'il avait dit que « l'on ne peut considérer comme bon patriote qu’un homme capable de boire un verre de sang » !

Feurs ne put échapper à la répression. Javogues s'y établit avec une forte troupe de soldats armés de plusieurs canons. Il institua un tribunal révolutionnaire et fit dresser la guillotine à l'emplacement de la chapelle expiatoire. Jugeant ce procédé d'exécution trop lent, il ordonna que les condamnés à mort soient fusillés. Son passage dans cette ville fit 80 victimes.

Pour honorer leur mémoire, Pierre-Marie d'Assier, maire de Feurs, fit ériger cette chapelle en 1826. Elle se trouve au bout de la place du 11 Novembre 1918, là où convergent la rue de la Varenne et de rue du Rozier.

La chapelle des martyrs sera ouverte pour les Journées du Patrimoine le samedi 20 et dimanche 21 septembre 2014, de 14h15 à 18h00. L'entrée sera gratuite.

(1) Formé du Lyonnais, du Forez et du Beaujolais, le Rhône-et-Loire fut coupé en deux départements (le Rhône et la Loire) après le soulèvement de Lyon.