Belfort se retire de la liste des villes ayant donné à l'une de leurs rues le nom de Robespierre. La place dédiée à ce personnage controversé s'appellera désormais place Albert-Charles Meyer, héros de l'Armée de l'air.

Place Meyer Belfort

La décision a été prise lors de la séance du conseil municipal du 20 septembre 2014, approuvée par 34 voix contre 10 : la place Maximilien-Robespierre (située entre les rues Becquerel et Édouard Branly) était ainsi renommée place Albert-Charles Meyer (1921-2006), général de brigade aérienne, originaire de Belfort.

Vendredi dernier, 21 novembre, à la veille des cérémonies célébrant le 70e anniversaire de la libération de la ville, de nombreuses personnes sont venues assister à l’inauguration et au dévoilement de la plaque. Le maire, Damien Meslot, n’est pas revenu sur le débat, sinon en tenant à rappeler que Robespierre reste « une figure de la Terreur ». Il a préféré saluer « la mémoire d’un héros, d’un inépuisable résistant et Belfortain de cœur ». 

Source : L'Est républicain, samedi 22 novembre 2014, La place du général Meyer inaugurée