Passant ce matin sur la quatre voies qui contourne Mortagne-sur-Sèvre, mon regard a été attiré – allez savoir pourquoi... – par la silhouette d'un Sacré-Cœur fichée sur les hauteurs d'un champ voisin.

Sacre Coeur MortagneLe Sacré-Cœur sur sa colline

Je ne pouvais en rester là ! Je quittai la rocade, traversai la zone industrielle pour suivre enfin la route de campagne menant à Bois-Huguet (là où naquit le Chevalier de Sapinaud, mais ceci est une autre histoire). Après avoir passé les fermes de Poitou et des Touches, un chemin détrempé s'ouvrit sur la gauche avec, en ligne de mire, ce fameux Sacré-Cœur.

Mortagne sur SevreSituation sur la carte au bout de la flèche orange

Il s'élève au sommet d'une petite colline dominant une fosse remplie d'eau. La structure faite de perches de bois solidement assemblées est retenue par des filets qui maintiennent la forme du cœur. À vue de nez elle mesure au moins huit mètres de haut. Pas étonnant qu'on la voie de si loin ! D'autant que, de ce promontoire, on aperçoit quand même Cholet vers le nord et Le Puy-Saint-Bonnet vers l'est.

Il n'y a pas âme qui vive dans les parages pour m'indiquer l'auteur de cette construction, mais je lui rends hommage pour ses efforts.

Sacre Coeur Mortagne 2Le Sacré-Cœur de Mortagne-sur-Sèvre
(à l'arrière-plan, Le Puy-Saint-Bonnet)