Le nouvel espace Charette inauguré hier soir au Logis de la Chabotterie m’a ouvert un formidable terrain de jeu. D’écrans tactiles en bornes interactives, cette exposition à la pointe de la technologie vous plonge littéralement dans l’histoire. Le visage de Charette prend vie, les tableaux et les cartes géantes s’animent au fil d’un récit ponctué de faits d’armes qui ont forgé la légende du « Roi de la Vendée ». 

CharetteLe visage de Charette
  

L’image de Charette imprègne depuis toujours le Logis de la Chabotterie, mais l’espace consacré au général vendéen à l’ouverture du musée en 1993 ne pouvait plus prétendre à l’exigence de qualité des lieux. Tout a donc été repensé, réinventé grâce à des dispositifs multimédias innovants. Sur plus de 500 m2, le visiteur circule librement d’îlot en îlot, guidé par un casque audio discret et par un petit boîtier de pointage infrarouge qui lui permet de choisir librement ce qu’il souhaite découvrir.

Il navigue ici sur un grand écran interactif dans l’arbre généalogique de la famille de Charette, questionne plus loin un historien virtuel sur les armées de la république, ou joue à la calligraphie d’époque sur une table tactile. On peut y passer des heures pour tout parcourir consciencieusement dans le détail, ou bien papillonner çà et là tant est grande la tentation d’apprendre en s’amusant.

L’un des éléments les plus saisissants de cette exposition reste incontestablement le portrait de Charette, reconstitué en 3D à partir de son masque mortuaire, et animé comme si le général vendéen vous jugeait du regard. Le tableau de Julien Le Blant, en fin de parcours puisqu’il décrit l’exécution de Charette, se met en mouvement lui aussi : la pluie tombe sur la place Viarme, le peloton s’avance au pas, le condamné se prépare à rejoindre ses compagnons d’armes.

À la fin de l'exposition, chacun peut tester ses connaissances dans un jeu interactif et trouver le prétexte, en cas d’erreur, de refaire un petit tour pour trouver ce qui lui aurait échappé…

L’espace Charette est accessible à tout public, du néophyte à l’historien confirmé, aux horaires d’ouverture du Logis de la Chabotterie