Les journalistes russes et ukrainiens ont de la culture… ça nous change des nôtres. Pour désigner le territoire insurgé à l’est de l’Ukraine, les uns parlent de la « Nouvelle Russie » (Novorossia), en référence aux territoires conquis sur les Tatars sous le règne de Catherine la Grande ; d’autres ont recours au nom de « Vendée », comme symbole de résistance au pouvoir central. Le mot imprègne toujours la mémoire russe, comme Soljenitsyne nous l’avait rappelé lors de sa venue aux Lucs-sur-Boulogne, en 1993.

À titre d'exemple, voici deux articles du journal en ligne Ukraïns'ka Pravda :
 

Ukraïns'ka Pravda(titre de l'article) L'Ukraine et sa Vendée : que faire après ?
 

Ukraïns'ka Pravda 2(titre de l'article)
Une nouvelle RSSU (République Socialiste Soviétique d'Ukraine)
ou une nouvelle Vendée ?