Rebâtie dans les années 1870, l’église de Vallet ne contenait aucun vestige de l’ancien sanctuaire dévasté par les Colonnes infernales en mars 1794. Gérard Biteau, l’infatigable défenseur du patrimoine de cette partie du Vignoble nantais, vient d’y remédier en mettant la main sur le baptistère et le bénitier qui ornaient l’édifice il y a plus de deux siècles. 

ValletLe bénitier et le baptistère de l'ancienne église de Vallet
  

À force de recherches et avec le concours d’un heureux hasard, Gérard Biteau a retrouvé dans un jardin ce baptistère et ce bénitier recyclés en pots de fleurs. Sauvés avec l’accord des propriétaires, ils seront restaurés, puis replacés dans l’église.

Pour fêter ces retrouvailles, une messe sera célébrée par Mgr Jean-Paul James, évêque de Nantes, le dimanche 3 mai 2015, à 11h00, dans l’église de Vallet. Seul le baptistère sera visible, le bénitier nécessitant encore quelques travaux de restauration. Et n'hésitez pas à épingler un Sacré-Cœur au revers de votre vêtement, ça fera plaisir à Gérard !

Les curieux d’histoire remarqueront qu’un événement similaire s’est produit à Saint-Jean-de-Monts en 2013.
 


Lien vers le site S.O.S. Calvaires Saint-Vincent-des-Vignes, avec la liste des monuments sauvegardés grâce aux interventions de Gérard Biteau.