La découverte d’une carte ancienne du Poitou me permet de montrer ici que la Vendée ne recouvrait pas exactement le territoire du Bas-Poitou. La différence notable se situe autour de Mauléon et de Pouzauges. 

Bas-PoitouLe Bas-Poitou à la fin du XVIIIe siècle
   

Cette carte datée de 1767 dessine les contours relativement précis du Poitou. Ceux qui assimilent rapidement le Bas-Poitou à la Vendée seront surpris de constater que Mauléon, à présent en Deux-Sèvres, en faisait partie. Il est d’ailleurs étrange que cette ville ne soit pas citée sous le nom de « Châtillon-sur-Sèvre » qu’elle avait reçu en 1736…

Du côté du Haut-Poitou, la frontière s’étend jusqu’à Saint-Mars-la-Réorthe, La Flocellière, Le Boupère, Vieux-Pouzauges (mais pas Pouzauges-la-Ville), ou encore La Chapelle-aux-Lys, aujourd’hui en Vendée. Mais L’Absie et Le Busseau, à l’époque en Bas-Poitou, se sont retrouvés dans les Deux-Sèvres.

Cependant ces frontières entre Bas et Haut-Poitou, ou entre Vendée et Deux-Sèvres, semblent bien artificielles quand on observe que le soulèvement populaire de 1793 les a recouvertes pour unir des populations partageant la même culture et les mêmes intérêts.
  

Bas-Poitou 2Détail de la limite entre Bas et Haut-Poitou