Le devoir de mémoire n’est pas un vain mot pour l’association La Poitevinière dans le rétro. Son action auprès des écoliers de la commune a été évoquée ici, après une randonnée sur les traces des Guerres de Vendée. Elle vient à présent de restaurer la croix de la Saugrenière qui commémore la capture de Stofflet dans la nuit du 23 au 24 février 1796.

Le calvaire de la SaugreniereInauguré en 1977, le calvaire commémoratif de l’arrestation de Stofflet, général vendéen, avait besoin d’un rafraîchissement. Le projet était dans les cartons depuis quelque temps ; il a pu être mis à exécution cet été. Ce sont plusieurs bénévoles de l’association La Poitevinière dans le rétro qui se sont employés à poncer ce calvaire en fer forgé, recouvert de mousse et de lichen, à passer une couche de peinture antirouille et à débroussailler son pourtour dans un premier temps. Quelques jours plus tard la petite équipe est revenue pour appliquer la couche de peinture de finition, et un peu de « miror » sur la plaque de cuivre apposée sur le rouleau de granit supportant la croix. Le tour était joué, le calvaire de la Saugrenière a retrouvé son éclat initial pour fêter en 2016 le 220e anniversaire de l’arrestation de Stofflet. (Source : Le Courrier de l’Ouest, édition de Cholet, lundi 7 septembre 2015)

Le Souvenir Vendéen prépare à cette occasion une journée à Jallais et La Poitevinière, à la mi-février 1796. La croix de la Saugrenière sera l’une des étapes majeures du programme. Nous aurons l’occasion d’en reparler…