Samedi 19 septembre 2015, partez au Pin-en-Mauges sur les traces de Jacques Cathelineau, premier généralissime de la Grande Armée catholique et royale en 1793. 

CathelineauLes statues de Cathelineau au Pin-en-Mauges :
la nouvelle sur la place devant l'église (à gauche)

et l'ancienne dans le jardin de la cure (à droite)
  

Voic le programme de cette journée de mémoire :

– Visites commentées des vitraux vendéens de l’église Saint-Pavin à 14h30, 15h30 et 16h30 ;

– Visites guidées des autres lieux de mémoire du Pin-en-Mauges entre 14h30 et 17h00 : le musée de la cure, la statue de Cathelineau au centre du bourg, sa maison (trois acteurs y joueront la scène du départ de Cathelineau, le 13 mars 1793), la tombe de l'abbé Cantiteau et le carré de la famille Cathelineau au cimetière ;

– Conférence et débat sur les Colonnes infernales par Anne Rolland-Boulestreau, maître de conférence à l’Université catholique de l’Ouest, à 18h00, dans la salle Bretault (près du Relais du Bois).

Pour ceux qui ne pourraient passer au Pin-en-Mauges que le dimanche 20 septembre, le musée sera ouvert de 10h à 12h et de 14h à 17h.

Le Pin-en-MaugesLes sites proposés à la visite le samedi 19 septembre 2015 :
1. L'église Saint-Pavin et ses nombreux vitraux vendéens
2. Le musée Cathelineau à la cure
3. La statue de Cathelineau
4. La maison de Cathelineau
5. Le cimetière