Il existe bien peu d’ouvrages consacrés à l’Armée du Centre. L’un d’eux pourtant en raconte toute l’histoire, de la grande insurrection vendéenne à la mort du général Sapinaud, le 25 juillet 1793. Toujours recherché, ce succès de librairie signé d’Auguste Billaud vient d’être réédité.

1793 La Guerre au Bocage vendeen

Il aurait dû porter le titre de « La Garde du Lay », mais l’éditeur lui a préféré celui – plus explicite – de « 1793, la Guerre au Bocage vendéen ». Paru en 1960 et réimprimé à plusieurs reprises, ce livre d’Auguste Billaud et Jean d’Herbauges (pseudonyme de Valentin Roussière) condense en 250 pages environ toute l’épopée de l’Armée du Centre, depuis les débuts houleux de la Révolution jusqu’à la mort de celui qui commandait énergiquement cette troupe chargée de défendre le sud de la Vendée : le chevalier Sapinaud de La Verrie.

Glissée comme un coin entre la valeureuse Armée catholique et royale forte de ses nombreux contingents angevins et poitevins d’une part, et les exploits de Charette glorifiés par les historiens d’autre part, l’Armée du Centre s’est souvent trouvée reléguée au second plan. Elle fut pourtant la première à s’organiser et la première à écraser les Bleus lors d’une véritable bataille rangée. Elle tint également un rôle essentiel dans la défense du front méridional de la Vendée situé sur le Lay, dont elle gardait les ponts et les gués.

« 1793, la Guerre au Bocage vendéen » vous fait revivre chaque épisode de cette histoire en de courts chapitres. Parfois comiques, comme le « complot de l’Oie » ; héroïques, comme la victoire de la Guérinière ; effrayants, comme le désastre de Luçon. Les auteurs en ont rythmé la chronologie par d’utiles insertions sur l’équipement des combattants vendéens, l’organisation et le règlement de l'armée, la question des prisonniers, des réquisitions, etc. Alors laissez-vous emporter par ce récit alerte qu’on dévore d’une traite !

1793, la Guerre au Bocage vendéen, par Auguste Billaud et Jean d’Herbauges, 258 pages, 15 € (+ 4,50 € de frais de port), disponible auprès des Éditions du Choletais, B.P. 60614, 49306 CHOLET CEDEX