Bien connu des généalogistes angevins pour l’abondance et l’originalité de ses trouvailles d’archives, le blog Feuilles d’Ardoise a publié samedi dernier un billet sur une note manuscrite dénichée dans le registre paroissial de Saint-Rémy-en-Mauges. En une douze de lignes insérée dans l’année 1793, son auteur y a résumé l’insurrection et la persécution de la Vendée.

Saint Remy en MaugesSaint-Rémy-en-Mauges, BMS 1783-1793, vue 105/123 – (AD49)
  

En voici le texte :

Au détour d’un registre, quelques lignes qui font froid dans le dos… J’ignore qui en est l’auteur. Mais on trouve un peu plus loin, à la vue 105, écrit de la même main, la phrase suivante : « J’ai soussigné, transcrit ces actes de sépulture sur l’original… Dupont, desservant de Saint Rémy. » Sans doute est-ce donc lui qui a écrit ces lignes :

Le douze mars mil sept cent quatre vingt treze commensa l’insurrection de la Vendée qui se deffendit toujours avec avantage contre la République jusqu’au dix huit octobre de la même année où elle perdit à la journée de Cholet ses braves et généreux déffenseurs de la relligion et du Roi, Mr De Bonchant et Mr D’Elbee de Saint Martin de Beaupreau. Alors commencèrent la rage et la fureur de l’incrédule qui massacra une grande partie des habitans de ce pays, sans égards pour les vieillards ni pour les enfants.

Ma plume se refuse à décrire les horreurs de cette nation cruele et barbare et le peuple françois rougira dans la suitte de descendre de pareils monstres.

On aura bien sûr reconnu Charles de Bonchamps (mort le 18 octobre 1793), la bataille de Cholet (17 octobre 1793) et d’Elbée (grièvement blessé à la Bataille de Cholet).

Cette triste mention est suivie de plus d’une quarantaine d’actes de sépulture, hommes, femmes et enfants, certains morts au combat…


Lien vers l’article Insurrection et persécution de la Vendée (Saint Rémy en Mauges-1793) sur le blog Feuilles d’Ardoise