Le sentier pédestre aménagé autour de Chambretaud a accueilli dix panneaux grâce auxquels le randonneur peut découvrir l’histoire de cette commune du Haut-Bocage. Les Guerres de Vendée sont bien évidemment représentées, entre l’abbé Nicolas, martyrisé par les Bleus en 1793, et la bataille qui se déroula ici en 1799.

Abbe Francois Nicolas 2L'histoire de l'abbé François Nicolas, vicaire de Chambretaud sous la Révolution
(à l'arrière-plan, l'église de Chambretaud)
   

Au départ, l’idée de ces panneaux est venue de la mairie de Chambretaud, qui a proposé aux enseignantes de l’école Saint-Joseph d’en faire réaliser les dessins et les commentaires aux élèves.

Le thème scolaire de l’année étant « la commune », cela ne pouvait pas mieux tomber. Les CP se sont occupés de l’histoire des Chouans en expliquant, entre autres, la différence avec les Vendéens au moment des Guerres de Vendée. Les CE1 ont travaillé plus particulièrement sur l’historique de leur école. Ils ont pu constater la différence entre l’établissement qu’ont connu leurs grands-parents et celui d’aujourd’hui.

Dans un autre domaine ils ont pu observer la haie diverse et variée qui compose la nature de Chambretaud. Les CE2 se sont penchés sur l’histoire de l’église. Ils ont également étudié la cynégéticulture (élevage de gibier), très présente dans la commune depuis des années. Les classes de CM ont appris l’histoire de la mariée de Chambretaud, de l’abbé François Nicolas et de la bienfaitrice Madame de La Borde. Les enfants qui participent à la culture religieuse ont découvert ce qu’était l’Arceau et ont ainsi pu se rendre compte par eux-mêmes du nombre important de ces monuments dans la commune.

Ce travail très enrichissant a permis aux élèves de mieux connaître Chambretaud. Après quelques petits rectificatifs, la mairie a approuvé les œuvres réalisées par les enfants et a fabriqué et installé ces dix panneaux.

Source : www.chambretaud.fr

Abbe Francois NicolasL'abbé François Nicolas a aussi donné son nom à une rue de Chambretaud.

La rue des Chouans 2Près de la Barboire, le panneau de la rue des Chouans

La rue des ChouansChouans ou Vendéens, une confusion fréquente…