Notre petit groupe de passionnés d’histoire a accueilli ces derniers jours une délégation de chrétiens orthodoxes serbes, russes et américains, pour une découverte des hauts lieux des Guerres de Vendée. La rencontre fut chaleureuse et pleine de surprises pour nos visiteurs ! 

38_14572914_10211536616236054_8553305395553672496_nPhoto souvenir devant le tombeau de Bonchamps
 

Une moniale serbe fort sympathique m’a contacté le 12 octobre, ainsi que le Souvenir Vendéen, afin de trouver un guide pour accompagner des chrétiens orthodoxes et monarchistes lors de leur séjour en Vendée. Les bonnes volontés se sont aussitôt mobilisées pour nos hôtes.

Le Bocage vendéen

Arrivés à Aizenay le 26 octobre, ceux-ci ont entamé leur programme le lendemain avec la visite des Lucs-sur-Boulogne et du Logis de la Chabotterie. Le 28, Richard Lueil (Chemins Secrets) et sa femme Nadine (La Maraîchine normande) les ont emmenés de Saint-Laurent-sur-Sèvre jusqu’au Bois des Chèvres, en passant par Mauléon. Ce parcours sur les traces d’Henri de La Rochejaquelein les a évidemment conduits au château de la Durbellière. Beaucoup sont restés sans voix devant ces ruines majestueuses. La communication au sein de ce cercle international était toutefois facilitée grâce à Pierre, un ami serbophone, qui a prêté son précieux concours de traducteur.

14856100_10211334079086621_3338270082812046264_oAu château de la Durbellière
  

J’ai pris le relais le samedi 29, cette fois dans les Mauges. Le groupe quittait Aizenay pour se rendre en Normandie, mais souhaitait faite étape dans la matinée au Pin-en-Mauges et à Saint-Florent-le-Vieil, avant de poursuivre au-delà de la Loire. C’était sans compter sur l’enthousiasme suscité par tant de souvenirs historiques, car nous ne nous sommes séparés qu’en fin d’après-midi !

Le Pin-en-Mauges

L’église du Pin-en-Mauges est un véritable livre d’images où se déroule toute l’histoire des Guerres de Vendée. On y croise les généraux dans les vitraux de la nef, d’abord Stofflet et Charette, puis Lescure et La Rochejaquelein, pour finir par d’Elbée et Bonchamps ; avant d’entrer dans le transept où l’ornementation glorifie le héros du pays : Jacques Cathelineau.

Notre présence fut bien sûr remarquée, à telle enseigne qu’un monsieur se proposa aimablement de nous ouvrir le petit musée situé dans la cure. On ne saurait manquer pareille occasion de voir les documents et objets exposés en ce lieu, comme l’anneau de mariage de Cathelineau ou un superbe fanion brodé par la veuve de Lescure. Pour ajouter encore à l’émotion, nous avons terminé notre parcours au Pin-en-Mauges par une prière devant la petite maison d’où le Saint de l’Anjou partit en guerre, le 13 mars 1793.

02_14591801_10211536163624739_1906734910877938618_nDevant la statue de Jacques Cathelineau au Pin-en-Mauges
  

Saint-Florent-le-Vieil

Il était temps de filer vers Saint-Florent-le-Vieil par les petites routes du bocage, sous un soleil radieux. Le panorama sur la Loire, depuis le sommet du Montglonne, a ébloui nos amis. Comme on les comprend ! Ici l’Histoire imprègne chaque pierre : la place d’armes où éclata la grande insurrection du 12 mars 1793, l’église abbatiale si riche en souvenirs des Guerres de Vendée, le sublime tombeau de Bonchamps, et la crypte où les religieux ont prié en entonnant un magnifique chant de la liturgie orthodoxe. En flânant sur l’esplanade, nous avons poussé jusqu’à la colonne érigée à la mémoire de la duchesse d’Angoulême, fille de Louis XVI et Marie-Antoinette ; et jusqu’à Notre-Dame du Marillais où furent évoquées les exécutions de mars 1794 au Champ des Martyrs.

La visite s’est achevée près de la chapelle Saint-Charles, dans laquelle reposent Jacques Cathelineau et son fils. Comme je n’ai pu en obtenir la clef pour ce jour-là, nous n’avons pu la voir que de l’extérieur. Nous avons cependant profité des tables de pique-nique installées à proximité pour prendre un casse-croûte convivial, avant de nous quitter, à regret.

 


Album souvenir de ce pèlerinage en Vendée
(merci à Nadine et à Guy Jacob !) :

13662040_10211333936683061_4088959806169934922_oLa statue d'Henri de La Rochejaquelein, à Saint-Aubin-de-Baubigné

14615755_10211333894722012_7612639298715744527_oLe tombeau des La Rochejaquelein dans l'église de Saint-Aubin-de-Baubigné

14853215_10211333777999094_5940077627170907256_oLa grande croix du Bicentenaire, à Mauléon

14855926_10211334002244700_8784611378259502392_oDans les ruines du château de la Durbellière

14859890_10211333889121872_3823972162905183008_oDevant l'église de Saint-Aubin-de-Baubigné

14902788_10211333787959343_5771980587444351344_oSur les hauteurs de Château-Gaillard, la croix du Souvenir Vendéen

14883430_10211334151608434_6032480149483458706_oAu mémorial du Bois-des-Chèvres

04_14716337_10211536344869270_1685377355283650918_nNotre évêque serbe devant le monument de Cathelineau

03_14639879_10211536338749117_4404175046669124018_nPrésentation des vitraux vendéens…

05_14568118_10211536344389258_4625715216582961635_n… et traduction en serbe

09_14922267_10211536375750042_7165530081775814238_nÉpisodes de la vie de Cathelineau

14_14906826_10211536396990573_5979278214790551252_nDans les bras de l'évêque, un souvenir du Pin-en-Mauges

15_14591853_10211536423111226_7599441764744581012_nLe petit musée Cathelineau

17_14907030_10211536423951247_6617507281730399891_nUn lieu authentique chargé de souvenirs historiques

18_14915460_10211536424551262_350354622525683333_nUn fanion de la guerre de 1832

19_14915195_10211536425511286_8014503149059576921_nStatuette de Cathelineau sur la cheminée du musée

20_947030_10211536446111801_9055898243094308473_nUn petit portrait de Jacques Cathelineau

24_14563395_10211536149184378_4317112429495106956_nDans le cimetière, les noms des proches du Saint de l'Anjou…

25_14573013_10211536148784368_4759952108450110745_n… dans le carré de la famille Cathelineau

27_14732286_10211536462752217_3975895016524382199_nPhoto souvenir sous la plaque du Souvenir Vendéen

28_14908182_10211536525513786_423136944841724326_nÀ Saint-Florent-le-Vieil, là où la guerre commença

29_14900394_10211536546834319_4478485740749065482_nSuperbe panorama sur la Loire

31_14908202_10211536555194528_4983964142809067730_nPhoto souvenir depuis l'esplanade

32_14611139_10211536557354582_3401908456409664423_nUn Américain, un Russe… une même foi

33_14915375_10211536576875070_5063169842983565996_nSur l'esplanade du Montglonne

34_14907158_10211536590795418_5986091073467621050_nUn café avant de commencer la visite

35_14900505_10211536591035424_1982149855670875316_nDécouverte du livre de Sœur Catherine

36_14910383_10211536590595413_9000697389455638130_n« Pour Dieu et le Roi, la Vendée » en serbe

39_14590348_10211536618716116_6359690197003605355_nRencontre avec le curé de Saint-Florent-le-Vieil

41_14915424_10211536661637189_397132600818229009_nPrière devant les reliques de saint Florent, dans la crypte

42_14595657_10211536679117626_8983463311644291935_nLe chœur illuminé de l'église

45_14639812_10211536681157677_4485127841726867275_nUn endroit propice au recueillement

46_14523058_10211536690077900_479541398332125917_nPromenade vers la colonne de la duchesse d'Angoulême

47_14907191_10211536690837919_7858270540424232755_nÉvocation de l'histoire du monument

48_14595550_10211536693197978_7745155333966686606_nVue sur le fleuve royal

49_14568255_10211536753399483_1415472126765804266_nNotre-Dame-du-Marillais

50_14656391_10211536772159952_4889819271471920564_nL'histoire de la chapelle…

51_14601028_10211536759919646_1288447524067842747_n…et des massacres de 1794

53_14910324_10211536829441384_1980658961570443688_nMarche vers le Champ des Martyrs

54_14595808_10211536838881620_2572937612509142966_nL'autel et la croix du Souvenir Vendéen

55_14925704_10211536841761692_9203398543340031287_nPhoto souvenir pour cette dernière étape

57_14572261_10211535804375758_1370053434030550930_nPique-nique près de la chapelle Saint-Charles…

58_14908200_10211535804095751_9064834434340872985_n… avant de se séparer