Créée l’an dernier, l’association « Pry. Mo. Sta » s’est donné pour but de mettre en valeur le patrimoine historique de La Roche-sur-Yon : statues (1), plaques commémoratives, noms de voies, etc. À son initiative, le chemin de la Malvoire (et non Malboire) retrouvera bientôt son nom originel de « Chemin Napoléon ». 

Cadastre 1809Détail du cadastre du Bourg-sous-la-Roche (1809)
  

C’est par ce « Chemin Napoléon » que l’empereur arriva dans le nouveau chef-lieu de la Vendée (2) en 1808, en venant des Quatre-Chemins-de-l’Oie. Indiqué sur le cadastre du Bourg-sous-la-Roche, dressé en 1809, ce nom de cette voie sera rétabli le lundi 23 janvier prochain. Rendez-vous est fixé dans l’impasse de la Pagerie, à 16h30, en présence de Luc Bouard, maire, et Alain Lebœuf, député (possibilité de stationnement à Proxinov, rue de la Gite-Pilorge).

Merci à Jean-Claude Desmars, du Souvenir Vendéen, pour cette communication !
   


(1) L'asssociation souhaite refondre les statues de La Roche-sur-Yon disparues sous l'Occupation, en particulier celle du général Travot.
(2) La Roche-sur-Yon fut promue chef lieu de la Vendée en remplacement de Fontenay-le-Comte en 1804. La ville porta le nom de « Napoléon » de 1804 à 1814, en 1815 (pendant les Cent Jours), et de 1848 à 1870 (« Napoléon-Vendée » sous le Second Empire).