Le Logis de la Chabotterie est décidément une source d’inspiration pour les jeunes auteurs. Après Juliette Chaux-Mazé et sa trilogie sur les Guerres de Vendée, voici le nouveau roman de Sandrine Béthencourt, dont l’écriture est née de la visite de ce lieu chargé d’histoire. 

Au-dela de mes songes

Prenez garde, lorsque vous vous promenez dans le Logis de la Chabotterie où le temps s’est figé il y a deux cents ans, ou lorsque vous pénétrez dans la forêt de Grasla à la recherche du refuge… le souffle de l’Histoire risque de vous saisir d’une irrépressible envie de saisir la plume pour conter quelque récit de cette Grand’Guerre qu’on vous avait si longtemps cachée.

C’est ce qui est arrivé à notre amie Juliette que nous avons présentée ici. Sandrine Béthencourt a vécu la même révélation pour son second roman, Au-delà des songes (ouvrage publié lui aussi par les Éditions Ella).

« Mai 1853. Un cœur, rehaussé d’une croix, était brodé au centre de l’étoffe. En dessous, on distinguait une inscription, devenue illisible avec le temps.
– Ce que tu tiens a été l’emblème d’un peuple durant de longues années. Pour Dieu et pour le roi, voilà ce pour quoi le sang a sali les mains de nos ancêtres…
À mesure que les mots valsaient dans la pièce, les yeux de Camélia s’embuaient dans un épais brouillard. Intriguée par ce petit bout d’étoffe que serre précieusement Camélia, Lucile va découvrir le passé de sa grand-mère et celui de la Vendée insurgée… »

Au-delà de mes songes, par Sandrine Béthencourt, Éditions Ella, octobre 2016, 18 €

Lien vers le site internet de Sandrine Béthencourt