L'association Vérité pour la Vendée consacre une grande partie de sa Lettre de mars 2017 à la reconnaissance du génocide vendéen, dont Jacques Villemain a brillamment établi la démonstration dans son étude juridique, Vendée 1793-1794. Son livre occupe d’ailleurs l’essentiel de l’actualité de ce numéro 49.

Verite pour la Vendee 49  
Au sommaire de la Lettre de Vérité pour la Vendée n°49, mars 2017 :

Les pages Actualité :

– Éditorial : « Le crime de génocide doit être tenu pour établi », par Guy Francheteau
, président de l'association Vérité pour la Vendée
– L’Agenda des associations amies (avril 2017)

– Requiem pour Henri de La Rochejaquelein
– La repentance à géométrie variable

– Le Carnet familial de Vérité pour la Vendée
– Portrait d'historien : Reynald Secher
– Le coin des lecteurs : Vendée 1793-1794 : Crime de guerre ? Crime contre l'humanité ? Génocide ? Une étude juridique, par Jacques Villemain

Les pages Histoire :

Ambroise Chesnier-Duchesne, aide de camp de Charette, une vie au service du Roi (première partie), par Vincent Doré

– Quand la généalogie rencontre l'histoire… La Belle Vendéenne, Sophie de Sapinaud

Le Martyrologe de Vérité pour la Vendée : Le Martyrologe du Pays de Retz (Saint-Léger-des-Bois et Port-Saint-Père)

La Lettre de Vérité pour la Vendée est diffusée auprès des adhérents de l’association.
L’adhésion pour l’année 2017 est de 20 € (par chèque à l’adresse suivante)

Contact : Vérité pour la Vendée, 112 boulevard de la Reine 78000 Versailles

Courriel : veritevendee@gmail.com