Le Laboratoire des internautes (1) signale qu'une chercheuse a découvert dans les archives municipales de Mayet (Sarthe) une liste d’insurgés et de réfugiés de la Vendée résidant dans la commune à partir de floréal an II (mai 1794) et jusqu’en vendémiaire an V (septembre 1796) au moins. Neuf personnes sont listées, principalement des adolescents et des enfants. Qui sont-ils ? Comment et pourquoi sont-ils arrivés à Mayet ?

Laboratoire des Internautes  
S’il s’agit d’insurgés vendéens, pourquoi ont-ils été écartés du théâtre de la guerre à une époque où des milliers de personnes ont été massacrées ou emprisonnées ? Puisqu’il s’agit principalement de jeunes, qu’est-il arrivé à leurs parents ? Sont-ils morts ou en prison ?

À Mayet, ces personnes semblent majoritairement avoir été placées dans des fermes pour aider aux travaux agricoles. Un certificat leur est d’ailleurs régulièrement délivré par l’administration locale. La mention la plus récente de cette procédure indique que cela a été fait « pour être payé des trimestres de nivôse, germinal et messidor de l’an 4e ». Une indemnité leur était-elle versée en contrepartie du travail fourni ? Si oui, à combien s’élevait-elle ?

Seul Jacques Cossard a fait souche dans la commune de Mayet. Que sont devenus les autres ?

Consultez la liste des réfugiés et insurgés de la Vendée résidant à Mayet (Sarthe) et contribuez à cette enquête en apportant vos réponses au Laboratoire des Internautes des Archives de la Vendée.
 


(1) Le Laboratoire des internautes est un lieu d’échanges développé sur le site des Archives de la Vendée, où chacun peut apporter sa contribution pour résoudre des énigmes, pour identifier des images, etc. En un mot, pour faire grandir une recherche historique vivante sur la Vendée.