L’exposition « Grâce aux prisonniers ! » Bonchamps et David d’Angers – Lumière sur un chef-d’œuvre a ouvert ses portes samedi dernier dans l’abbaye de Saint-Florent-le-Vieil. Elle sera ouverte au public, gratuitement, jusqu’aux Journées du Patrimoine

Le pardon de BonchampsLe chef-d'œuvre de David d'Angers dans l'église de Saint-Florent-le-Vieil
  

Vendredi 18 octobre 1793, la guerre de Vendée déchire depuis huit mois une partie de l’Ouest de la France. Le général Bonchamps, blessé à mort, ordonne la libération de 5 000 prisonniers républicains enfermés dans l’abbaye de Saint-Florent-le-Vieil. Trente ans plus tard, David d’Angers, fils d’un républicain qui combattit en Vendée et qui fut gracié ce jour-là, sculpta le tombeau de celui qui sauva la vie de son père. 

Grace aux prisonniersL’exposition invite à parcourir deux siècles d’histoire, à découvrir les enjeux autour de ce chef-d’œuvre de la sculpture française et révèle l’histoire de ces deux figures d’exception. Pour en savoir plus, cliquez sur ce lien.

L’exposition « Grâce aux prisonniers ! » Bonchamps et David d’Angers – Lumière sur un chef-d’œuvre est présentée dans l’abbaye de Saint-Florent-le-Vieil (Maine-et-Loire) du 10 juin au 17 septembre 2017. L’entrée est gratuite.

Jours et horaires d’ouverture :

  • En juin et septembre, le samedi et le dimanche de 14h00 à 19h00
  • En juillet et août, du mercredi au dimanche de 14h00 à 19h00
  • Le dimanche 17 septembre (Journée du Patrimoine) de 10h00 à 19h00
      

À noter qu’en marge de cette exposition, Madame Anne Rolland-Boulestreau donnera une conférence sur le thème : Loire et pacification, 1794-1795, le vendredi 30 juin 2017, à 18h30, à l’espace culturel de Varades (44)