Pourquoi Saint-Philbert-de-Grand-Lieu et le pays de Retz se sont-ils soulevés en mars 1793 ? C’est la question abordée par Gérard-Henry Baudry, dans un livre posthume publié par sa famille.

Saint-Philbert-de-Grand-LieuGérard-Henry Baudry est né à Saint-Philbert-de-Grand-Lieu en 1935. Il était prêtre du diocèse de Nantes. Docteur en philosophie et en théologie à l’université catholique de Lille, il était également passionné d’histoire de sa commune d’origine, où il passait une partie de l’année. À sa mort, en 2014, il a laissé le manuscrit presque achevé d’un livre consacré à l’histoire révolutionnaire de Saint-Philbert-de-Grand-Lieu.

Pour répondre à ses dernières volontés, ses frères et sœurs, en particulier Marie-Anne Baudry-Perraudeau qui a été professeur d’histoire, ont décidé de faire publier ce livre intitulé Saint-Philbert-de-Grand-Lieu dans la tourmente révolutionnaire. « Par fidélité au travail minutieux de notre frère, explique Marie-Anne Baudry-Perraudeau, nous avons respecté scrupuleusement le tapuscrit original, qui était presque achevé. De quel droit aurions-nous pu toucher au texte ? Nous avons seulement ajouté une conclusion que nous avons trouvée à l’état de brouillon. »

À travers ce livre nourri de multiples sources historiques, Gérard-Henry Baudry développe une étude sur la place du clergé et de la religion pendant la Révolution. Il remet en perspective les événements locaux dans l’histoire nationale. L’auteur revient sur des thèmes qui peuvent encore faire l’objet de controverses entre deux visions historiques : l’héritage révolutionnaire et la tradition contre-révolutionnaire toujours en cours depuis 1793.

Pour la famille de Gérard-Henry Baudry, la publication de ce livre est très importante. « Il s’agit pour nous de respecter la volonté de notre frère, mais aussi de faire connaître son travail sur l’histoire locale. C’est le seul livre récent qui retrace cette période de l’histoire depuis l’ouvrage de l’abbé Brunelière, La Vendée nantaise, publié en 1960. L’originalité de ce récit est qu’il s’inspire de l’histoire de notre famille, puisque notre frère a travaillé à partir de nos archives et de la tradition orale, des paroles qui nous ont été transmises par nos parents. »

Marie-Anne Baudry-Perraudeau porte ce livre. Au-delà de la publication, elle s’engage pour le faire connaître. « C’est assez étrange d’être amené à présenter un livre qu’on n’a pas écrit, mais c’est un engagement que nous avons pris pour respecter la mémoire notre frère. »

Article paru dans Ouest-France, 4 juin 2017 (merci à Philippe !)

Saint-Philbert-de-Grand-Lieu dans la tourmente révolutionnaire,
par Gérard-Henry Baudry, paru en avril 2017,
Éditions Durand-Peyroles Vent des Lettres,
216 pages, 18 €.