L’inauguration du nouveau sentier d’interprétation de la bataille de Torfou, jeudi dernier, a donné une impulsion aux projets de développement touristique dans les Mauges. Le patrimoine de cette petite région entre Cholet et la Loire mérite d’être connu, à commencer par ses nombreux souvenirs des Guerres de Vendée. 

Torfou 2Le panneau de la Croix de la Barre 
 

Les élus des Mauges étaient venus nombreux ce jeudi 14 septembre pour saluer le travail de l’association Connaissance de Torfou. Le projet du circuit de la Bataille de Torfou a vu le jour il y a trois ans. Un groupe de passionnés de la Guerre de Vendée a voulu faire connaître un de ses épisodes glorieux, la bataille de Torfou (19 septembre 1793), et réhabiliter cette première victoire des Vendéens contre la redoutable armée de Mayence remportée aussi grâce au courage et au « culot » d’un groupe de femmes qui préféraient mourir au combat plutôt que de se faire massacrer. 

Un projet soutenus pas les élus des Mauges

Aux Journées du Patrimoine 2016, ce groupe avait inauguré une randonnée de 9 km à travers Torfou à travers une dizaine de sites témoins de cette bataille. Animée par deux guides, Gaby Fonteneau et Jean-Pierre Brochard, elle avait conquis les élus de la commune nouvelle de Sèvremoine (à laquelle appartient Torfou) qui ont décidé de pérenniser ce circuit et ce travail de recherches. Grâce à ce précieux concours auquel ont participé la commission espaces naturels, la commission culture et le service communication de Sèvremoine, auquel il faut rajouter le travail de Violaine Auffret, stagiaire en études de gestion des patrimoines architecturaux et artistiques et enfin le travail de Thomas Bonis, illustrateur de nos panneaux, Torfou est désormais doté d’un circuit qui fait apprécier son histoire et la beauté de ses paysages.

Dix panneaux ont ainsi été dressés sur ce parcours, chacun portant un QRcode qui renvoie vers le site de Connaissance de Torfou sur une page dédiée, bien documentée, traduite en anglais et en allemand. Paul Gilbert, président de l’association, a présenté cette réalisation, avant de l’inaugurer devant le premier panneau explicatif. 

Cette initiative réussie a reçu le soutien de Sèvremoine grâce à un financement de 25 000 € pour concevoir les panneaux interactifs qui jalonnent le parcours, mais aussi pour assurer la communication dans les offices de tourisme. Dans ce secteur en pleine restructuration (d’ici 2019, un seul office de tourisme gérera l’ensemble des sites des Mauges), Torfou constitue le premier pas d’une conquête touristique soutenue par une commission de Mauges Communauté, comme l’a expliqué Jacky Quesnel, maire du Longeron, en charge du tourisme. 

On ne peut que se féliciter que les Mauges reconnaissent les Guerres de Vendée comme une part importante de leur identité et les mettent en avant comme un atout touristique. 

Torfou 3Le premier panneau du parcours a été posé près du calvaire au cœur de Torfou

Torfou 4Dessinés par Thomas Bonis, d'Elbée et Kléber illustrent le premier panneau interactif

Torfou 5L'inauguration par Paul Gilbert (ciseaux en main) aux côtés de Paul Manceau, maire délégué de Torfou (à sa droite), et Didier Huchon, maire de Sèvremoine et président de Mauges Communauté (à sa gauche)

Torfou 6Le discours de Paul Gilbert, président de l'association Connaissance de Torfou

Torfou 1À la Croix de la Barre, les trois spécialistes à l'origine du projet : 
Jean-Pierre Brochard, Pascal Le Pourhiet et Gaby Fonteneau

Torfou 7Le panneau du « chemin des femmes » …

Torfou 8… et le souvenir du plus fameux épisode de la bataille de Torfou

Torfou 9Saluons le travail de Violaine Auffret qui a réalisé les panneaux