Le pari semblait fou, et pourtant ils l'ont fait.. En quelques mois, l'implication de 200 comédiens et bénévoles a permis de monter un beau spectacle au château du Bois-Guy, haut lieu de la Chouannerie à Parigné, près de Fougères. 

La voix des murs

C’est l’histoire d’un château qui parle… Et qui raconte son histoire mais aussi des histoires et l’Histoire ! À travers La voix des murs, ceux du château du Bois-Guy, se déroule une grande fresque évoquant plusieurs siècles de vie dans le pays de Fougères. Avec ses grandes joies, ses grandes peurs, ses grandes maladies. Une histoire qui fait la part belle à la période révolutionnaire et à la Chouannerie dont Aimé du Bois-Guy fut l’un des chefs. Mais on y découvre aussi la résurrection du château dans les dernières décennies.

Et pour conter tout cela, près d’une centaine de comédiens, avec souvent plusieurs rôles, une centaine de bénévoles autour d’eux, une belle mise en scène de Jean Barrier, pour servir un texte de Joseph Trébert. Avec son association Mets-toi en scène, il a de nouveau réussi un pari un peu fou : mobiliser toute une commune et toute une région pour monter en moins d’un an un beau spectacle son et lumière.

Le deuxième pari est d’attirer des spectateurs six jours de suite, du lundi au samedi pour un spectacle en plein air. La première soirée, lundi soir a rassemblé environ 250 spectateurs, heureusement épargnés par la pluie. Pas si mal, même si les organisateurs espèrent bien transformer l’essai et mobiliser autant le public que les bénévoles qui méritent assurément un grand coup de chapeau.

Le spectacle est joué jusqu’au samedi 30 septembre 2017 à 20h45 ; pré-spectacle à 20h30 ; ouverture du village médiéval (où l’on peut manger) à 18h00 (17h00 les 29 et 30 septembre).
Tarifs : 13 € sur place, réduit 8 €, 5 à 11 ans 6 €.

Article et vidéo de Brigitte Beaumert
paru dans La Chronique républicaine (eh oui, je sais…)
le 26 septembre 2017

Merci à Nicolas Chotard pour l'information !
   

À voir ci-dessous, une vidéo montrant quelques extraits du spectacle :