L’intervention de Patrick Buisson hier matin sur France Inter a fait grand bruit sur les réseaux sociaux. Interrogé sur son nouveau livre, La grande histoire des guerres de Vendée, l’auteur n’a pas manqué de froisser la bien-pensance en rappelant, s’il en était encore besoin, que la Révolution française était la matrice de toutes les idéologies totalitaires.

Patrick BuissonPatrick Buisson sur France Inter le 21 novembre 2017
   

Ancien conseiller de Nicolas Sarkozy, Patrick Buisson a sorti il y a juste une semaine un très beau livre illustré sur La grande histoire des guerres de Vendée, dans lequel accrédite la thèse du génocide vendéen.

Invité hier matin dans les studios de France Inter, il n’a pas eu peur des mots pour répondre aux questions de Nicolas Demorand qui semble tout ignorer de la réalité des événements en Vendée en 1793-1794, feignant par exemple de ne pas comprendre la notion de terrorisme d’État ou s’offusquant de l’usage du nom d’Oradour pour qualifier les massacres des Lucs-sur-Boulogne.

Patrick Buisson a tenu bon face aux assauts de mauvaise foi. Il a d’ailleurs rappelé à l’appui de ses explications certains arguments juridiques énoncés par Jacques Villemain dans son livre sur le génocide vendéen, ce qu’aucun interlocuteur n’a pu contrer. 

Des extraits de l’émission ont été mis en ligne (voir ci-dessous). Il n’en a pas fallu davantage pour faire réagir les révisionnistes de tout poil sur Twitter. Voilà une raison supplémentaire pour soutenir le livre de Patrick Buisson, La grande histoire des guerres de Vendée. Notez dans vos agendas qu’il sera présent à la Fête du Livre de Nantes, le dimanche 17 décembre 2017, à partir de 13h30.
   


  

Fete du Livre de Nantes