Plus de  13.300 pièces relatives à la Guerre de Vendée et issues de ces fonds conservés aux Archives nationales, soit 4,5 mètres linéaires d’archives ou encore 22.500 images, sont désormais en ligne sur le site des Archives de la Vendée. 

AD 85Passeport accordé par un officier de l’Armée catholique et royale à un prisonnier de guerre renvoyé chez lui, 10 juin 1793 (AN W 7/6, vue 4
   

Sous-séries AF/II, BB/3, F/7, W…, les historiens de la Guerre de Vendée citent très souvent ces références dans leurs publications. Et pour cause, elles contiennent des sources essentielles, celles des organes centraux du pouvoir sous la Révolution : Comité de Salut public, Comité de Sûreté générale, Tribunal révolutionnaire, mais aussi ministères de la Justice, de l’Intérieur et comités des assemblées révolutionnaires. 

Leur numérisation s’inscrit dans le cadre d'une convention de partenariat signée entre le Département de la Vendée et les Archives nationales

L’intérêt des archives numérisées est majeur à bien des égards. Elles nous donnent à voir et à comprendre la politique mise en œuvre par les principaux acteurs du pouvoir sous la Révolution : des premières réactions des autorités locales face aux troubles des années 1791-1792 aux mesures prises par les tout-puissants représentants du peuple en mission tels que Carrier, Lequinio ou Francastel, en passant par les sentences des commissions militaires et du Tribunal révolutionnaire. Les 1.583 notices décrivant les archives sont très riches en informations, et leur interrogation par le moteur de recherche du site permet de cibler les recherches.

Les archives portant sur la Guerre de Vendée conservées aux Archives nationales ont fait l’objet en 2013 d’un guide des sources, disponible en ligne sur ce site

Lire l'article intégral sur le site des Archives de la Vendée