Grégoire Moreau, l’animateur de l’émission En quête d’histoire sur RCF Vendée, a convié hier Tanneguy Lehideux afin de mettre en lumière le rôle de Scépeaux et de ses Chouans dans les insurrections de la rive droite de la Loire. Cette histoire méconnue, qui pourtant occupe une place majeure dans les Guerres de Vendée, de l’armée de Bonchamps à l’expédition d’outre-Loire, est au cœur du dernier livre de cet historien castelbriantais spécialiste de la Chouannerie. 

Scepeaux

À force de séparer, bien logiquement, Chouans et insurgés vendéens, on oublie que la coupure ne fut pas si nette que ça. Dès mars 1793, des bandes d’Angevins et de Bretons du nord de la Loire rejoignent celles du sud autour de leur chef : Bonchamps. Ils vont combattre ensemble dans la Vendée militaire, puis dans la Virée de Galerne. Après Savenay, ces Chouans angevins ou hauts-bretons, issus du pays entre Nantes et Ancenis, entre Châteaubriand et Segré, et jusqu’à Angers, deviendront bientôt les cadres d’une nouvelle guerre avec de nouvelles recrues. Une guerre nouvelle, celle de la Chouannerie de la rive droite de la Loire, qui fera trembler la Convention durant les années 1794-1795. 

L’émission de RCF Vendée peut être réécoutée ici : 

Scépeaux, le général chouan oublié, Tanneguy Lehideux, Pays & Terroirs, Cholet, décembre 2017, 422 pages, tirage relié et numéroté limité à 93 exemplaires, 35 € ; édition brochée, 20 €.